Pixel Facebook

Les avis des randonneurs

avatar Posté sur Bieuzy-Lanvaux par iledefrance.rando le 05/09/2018

Départ et arrivée : Eglise Saint-Bieuzy à Bieuzy-Lanvaux (Morbihan)

Le parcours proposé par mon guide m’offrait deux choix, soit faire une grande boucle en forêt, soit découvrir le patrimoine. J’ai préféré l’option patrimoine qui me permettait de mieux agrémenter mon site de rando par des photos.

Me voici donc à l’église de Bieuzy-Lanvaux au centre d’un quartier qui semble figé dans le temps : maisons anciennes, certaines en chaume, ruelles étroites en pente, pas une âme !
Je suis mon plan qui me fait traverser la route en contrebas et prendre la rue de la fontaine Saint-Bieuzy, malgré un balisage qui me laissait sur la grand-route. Bien m’en faut, j’aurais manqué la belle fontaine.

Je tourne le dos à ce monument pour rejoindre la route principale au niveau de la mairie annexe. Bieuzy-Lanvaux n’est qu’un village appartenant à la commune de Pluvigner. A droite, bientôt, je passe devant un restaurant et tourne dans la petite route qui remonte, à gauche, vers la forêt.
Il ne faut pas manquer le petit sentier, à droite, juste après une entrée de route à gauche. Me voilà dans la forêt domaniale de Lanvaux. Que de randos sur cet axe des landes de Lanvaux qui se prolongent jusque vers Redon !

Maintenant je fais confiance au balisage jaune qui m’emmène jusqu’à une route que je suis jusqu’à une pancarte indiquant la direction de « l’étang de la forêt ». Je décide de quitter le parcours balisé pour suivre cette direction. Je traverse la route et poursuis en ligne droite le sentier qui rattrape la route de l’étang.

Que d’animation à l’étang. Il semble que les écoliers aient choisi de commencer l’année par une sortie sportive ou de découverte de la biodiversité. Je fais donc le tour de ce bel étang qu’une passerelle permet de raccourcir.
Retour à la forêt en retrouvant le balisage du circuit de l’étang. Il me semblait bien que j’étais déjà venu ici ! C’était pour faire le « circuit de l’étang » de Bandivy
(http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Vannes_Brandivy_etang.htm).
Il va falloir que je ne vous propose pas la redite de cet itinéraire.

J’arrive au croisement des parcours : à gauche c’est Bieuzy, à droite c’est la forêt, derrière j’en viens. Je veux prendre le raccourci mais il n’est pas balisé. Je regarde mon plan et suis un large chemin qui monte vers le nord. Il correspond bien au plan et m’entraine jusqu’à un carrefour en « T » où je retrouve des balises.
Je pars dans la descente à gauche où je retrouve cette tombe étrange, quatre piquets de bois reliés par un câble, une croix dorée, des chaussures d’enfants. Vous trouverez sur la toile cette légende d’un recteur assassiné qui, enterré là, guérirait les malades des jambes. Des enfants ayant des difficultés de marcher viendraient y déposer leurs souliers.

Si vous suivez ma trace, vous verrez que je n’ai pas hésité à suivre le chemin des écoliers en partant à droite, dans un petit sentier, après le village des Vieilles Granges et rejoindre le GR38.

C’est ici que je reprends la visite patrimoniale qui me conduit à la chapelle Saint Mériadec bien entourée de son mur d’enclos et d’hortensias à quelques pas d’une fontaine.
Au retour, je fais le petit détour vers Notre-Dame de Fatima où la chapelle est ouverte. Un chemin de croix est constitué de panneaux de bois polychromes sculptés. Silence !
Il me suffit, alors de revenir, en suivant le GR, jusqu’à mon point de départ.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Auray_Bieuzy_Lanvaux.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

Départ et arrivée : Hameau Saint Michel à Saint Avé (Morbihan)

Une belle balade par des sentiers bien sympathiques qui gonfleront vos mollets par les dénivelés bien sentis. Quelle faille impressionnante au niveau du camp de César ! Contemplez la vue avant de glisser jusqu’au ruisseau y gouter sa fraicheur.

Pour en savoir et voir plus « http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Vannes_Ave_Cesar.htm »

Bonne randonnée

Jean LM

Départ et arrivée : Place Notre Dame du Loch à Saint Avé (Morbihan)

Un agréable parcours auprès de l’eau et des moulins.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/topo56-31-Stave.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

avatar Posté sur Circuit des Forgerons par iledefrance.rando le 03/09/2018

Départ et arrivée : Ile de Locastel à Lochrist, quartier d’Inzinzac-Lochrist (Morbihan)

Après avoir bien galéré pour arriver au point de rendez-vous isolé par des travaux sur le pont du Blavet, je m’équipe de mon GPS, appareil photo et topoguide pour vous offrir cette page. Le départ n’est pas décrit sur ce topoguide, alors je suis les traces du GR341 qui me conduisent jusqu’au parc du Bunz où je suis pris en main par ce guide en papier. Que d’eau pour y parvenir ! Blavet et autres bras autour de cette ile de Locastel sont surplombés de passerelles bien rafraichissantes à franchir. Je pénètre donc dans le parc de Bunz, suis le mur, le ruisseau, la zone humide : tout correspond ! Ah, un bon repère non indiqué : la ligne à haute tension que je suis jusqu’à la route. Là des balises toutes neuves « circuit des forgerons » ne peuvent être ignorées. Elles sont accompagnées des balises du GR341 que l’on va souvent suivre et souvent quitter. Je dois être attentif.

Je franchis le ruisseau sur la petite passerelle et me voici pour un bon moment dans le bois de Trémelin qui requiert toute mon attention entre guide et balises jaunes. Mais je profite surtout du calme de ces lieux seulement troublé par le bruissement des feuilles et le chant des oiseaux. Peut être au loin quelques jappements me rappelle qu’il y a un gite de la SPA.
Un chantier forestier interdit au public n’a pas d’activité aujourd’hui. Je passe donc. Quelques balises ont subi des déboires.

Espérons que nos travailleurs du bois sauront les réparer. Après avoir cherché désespérément une balise à un carrefour, j’ai recours à mon GPS, ce que je m’interdit habituellement ! Me voilà à l’étang de Ty Mat pour une pause boisson.
Arrivé à la route il faut tourner à gauche dans un sentier qui grimpe un peu. C’est là qu’il ne faut pas compter sur mon guide papier pour « 1,5 km ». Je suis donc les balises, sans défaut ici. C’est alors que je découvre le « sentier accessible » : c’est une belle réalisation qui permet aux handicapés moteurs de profiter d’une balade en forêt. Bravo !

Les jappements se précisent, je suis à la SPA. Il y a là bien des compagnons qui aimeraient se faire adopter et qui me sollicitent.
Retour en ville pour sillonner les parcs, lotissements et détours en sous bois et retrouver les berges du Blavet. Il ne me reste plus qu’à rentrer à la maison mettre mon site à jour pour votre plaisir j’espère.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Lorient_Inzinzac_forgerons.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

Départ et arrivée : Place du 19 mars 1962 à Trédion (Morbihan)

Vous ne partirez pas sans avoir admiré le château dans son écrin de verdure, d’eau et de nénuphars. Laissez vous guider par les balises jaunes dans les chemins creux qui vous descendrons jusqu’à la Claie.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Vannes_Tredion_Villeneuve.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

avatar Posté sur Vallée du Trévelo, Limerzel par iledefrance.rando le 03/09/2018

Départ et arrivée : Au parking à droite de la place de l’église de Limerzel (Morbihan)

Ce 10 juillet 2018 nous promettait bien des sensations avec le passage du tour à Limerzel et une soirée en demi finale de la coupe du monde de foot entre France et Belgique. On se gare donc derrière l’église dans un parking bien vide pour une journée si chargée. L’avenir nous dira pourquoi. On fait le tour de l’église ceinturée de barrières protectrices et nous voilà passant devant ce premier calvaire en sortie de bourg. C’est dans un chemin bien ombragé et en promontoire d’une vallée du Trévelo très encaissée que l’on profite de ce parcours bien dessiné. On passe une minoterie, un moulin, une résidence très isolée et on arrive à ce moulin d’exception admirablement rénové pour accueillir des touristes dans un cadre original. Passer une ou plusieurs nuits dans cette cabane tout confort au milieu du lac ou organiser un mariage, plus bas, dans le moulin. Voilà qui est bien tentant.
Après la sortie du bois, à quelques encablures, voici la croix Saint Clair. Il faut faire un petit détour, à droite, et passer le pont pour découvrir la chapelle Saint Clair entourée de ses hortensias. Revenons sur nos pas et montons vers la fontaine assez imposante au milieu de nulle part.

Fini les chemins ombragés, il faut subir les ardeurs du soleil (eh oui, on est en Bretagne !). Passons au Temple le haut pour une visite rapide de la chapelle Saint Julien. Après, c’est de la route un peu longue avant de sillonner dans un espace bien plus sympa avec son chemin bordé de bruyères au dessus d’une route invisible où bruissent les préparatifs du passage du tour. Une photo à la table d’orientation et on dévale jusqu’à la route où nous attendent les camping-cars à pied d’œuvre pour applaudir nos coureurs. Un portillon, à bien refermer, nous permet d’accéder au champ du lavoir où s’abreuvent deux biquettes très avenantes. On ressort par un autre portillon qui nous ramène au bourg en fête. Retour au parking bizarrement toujours aussi vide ! Bien sûr tous les accès ont été fermés et, ouf, on peut juste en sortir.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Vannes_Limerzel_Trevelo.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

Départ et arrivée : Place de l’église à Caden (Morbihan)

En ce mois de juin 2018, le bourg attendait le passage du tour de France et il avait semé des vélos peints pour l’accueillir. Au sortir, un chemin bien ombragé réduisait l’ardeur du soleil. Au bas de la pente une route à prendre à droite découvre un dolmen et au carrefour l’oratoire du Val Notre Dame. On part à droite jusqu’à ce sentier montant qu’une balise nous enjoint de suivre. On ne prend pas le raccourci, ce qui nous permet d’avoir une échappée sur la campagne de Bégane. De balise en balise on parvient à la Bouloterie que l’on traverse sur cette longue pierre et sa rampe (encore un raccourci évité). Après ce pont continuons dans les bois à gauche en profitant de ce banc paré d’hortensias près d’un ruisseau pour s’abreuver et mettre le chapeau. En effet, c’est la sortie sur la route très ensoleillée de La Bouie.

Une photo du puit Chez Ridel, encore un peu de soleil et on retrouve, enfin, le sous bois rafraichissant. Tiens, un vieux moulin à vent en ruine se cache dans les arbres. Evitons d’y entrer ça manque de s’écrouler. Et on retrouve la route avec ces vélos de toutes les couleurs.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Vannes_Caden_Bouloterie.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

avatar Posté sur Circuit des Landes de Kerbraz par iledefrance.rando le 03/09/2018

Départ et arrivée : Chapelle Saint Jacques de Crann à Baud (Morbihan)

Me voici au parking de Crann près de la chapelle Saint Jacques. Un panneau affiche le circuit. La chapelle semble toute neuve, sauf le clocher. Une pancarte en explique la cause. Je descends sur la route jusqu’à Torlann et prend cette piste à gauche juste avant la maison de pierre.

Sortie de la piste pour prendre un sentier à droite qui me fait traverser un petit ruisseau à gué.
Arrivé à la route je tourne à gauche et je découvre ce lavoir un peu négligé en contrebas de la route. A Tallen des maisons en pierre de taille ont belle allure.

Il faut quitter la route à la sortie du hameau pour prendre une piste qui me mène au monument de Poulmain qui commémore le sacrifice de résistants au nazisme. Je prends le temps de lire leur histoire avec émotion. Je passe à Kercorde où je retrouve les longères et un four à pain auprès duquel son propriétaire est assis.

Arrivé à la route, pas de balise. Un regard à droite, un regard à gauche. A quelques mètres, une balise à gauche indique la sortie de la route vers un sentier. Le sentier s’élargit dans un long chemin creux pavé de feuilles mortes. Je débouche à Kercourier où la scène de Kercorde se répète. Pas de balise à l’entrée de la route, mais encore à gauche on entre sur un sentier. Je monte vers un pylône qui voisine avec un château d’eau qui ne ressemble pas à un château d’eau mais à des réservoirs. Je suis la route et trouve la balise qui me fait prendre un sentier à droite.

C’est là que je suis censé entrer dans les « landes de Kerbraz ». Les landes se sont muées en taillis entrecoupés de champs de blé ou de maïs. Je suis donc la piste jusqu’à une ferme où je dois prendre un chemin en épingle à cheveux sur ma droite.
Il me faut dégager cette balise bien cachée par la végétation. Mais pourquoi ce détour pour aller à Bourron si proche ? Une vue très étendue sur la campagne nous en remercie. Il suffit de redescendre jusqu’à la route et à gauche retrouver Bourron. En haut c’est Bourron-le-haut, en bas c’est Bourron-le-bas. La première maison ressemble à une chapelle. Puis voici une longère au toit de chaume enveloppée dans de la verdure et des hortensias. C’est très romantique. Mais à quoi sert cette cloche sur une potence en bois au milieu du village ? Dans le bas du village une cour me réserve une surprise. Je me croirais dans un décor sorti du temps de la Bretagne profonde.

Arrivé à Keraudreno, je quitte le GR38 que je suivais depuis la sortie de Bourron en prenant, en sens inverse, le circuit des villages que j’ai parcouru ce matin. Plus de problème de navigation, il suffit de suivre la piste jusqu’à Crann en faisant attention de ne pas effrayer cette biche qui paisse tranquillement dans le pré. Une branche touffue barre le chemin, mais on passe au travers ! Et voici Poul Groix, banlieue de Crann.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Baud_Kerbraz_landes.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

avatar Posté sur Circuit des villages par iledefrance.rando le 03/09/2018

Départ et arrivée : Parking de l’église de Baud (Morbihan)

Bon, j’ai été trop loin et je me gare devant l’église au lieu de la mairie. Pas grave, je me repère rapidement. Lire les textes de la pancarte face à l’église et c’est parti. Je remonte allègrement la rue de Pontivy quand mon portable sonne. Je pose ma fiche sur le rebord d’une fenêtre et répond. Au moment de reprendre ma fiche je m’aperçois qu’elle a été détrempée ! Elle est illisible, inutilisable. Que faire ? Y-a-t-il un balisage dont la fiche ne parlait pas ? Je remonte la rue jusqu’à ce que je trouve la balise salvatrice.

Elle me fait tourner rue d’Avrillon et trouver un chemin creux. Au passage j’ai mal interprété une balise et me suis retrouvé dans une propriété privée. Je passe une passerelle en bois, traverse un passage un peu embroussaillé et me trouve à la rue des écureuils (je l’ai su après grâce à Google Map car le nom de la rue n’était pas visible).

Il faut tourner à gauche et descendre au bout de la rue pour trouver un chemin qui monte vers un bois. Mais là, que vois je ? Un chevreuil qui ne m’a pas vu et s’avance vers moi. Brusquement il me voit et s’échappe. J’ai eu juste le temps de prendre une photo un peu floue. En haut de la côte la vue est très étendue.

J’arrive à une barrière dans un bois aménagé pour les loisirs. La balise me fait prendre une route à gauche et m’amène le long de la nationale 24 fort passante. Que de bruit ! Le chemin passe deux fois sous une ligne à haute tension qui sera un repère dans ma progression.

Et me voici au premier village de ce circuit : Coët er Houarn. Voyez son puits !

Là il ne faut pas louper le chemin herbeux qui descend sur la gauche. Le sentier zigzague jusqu’à un champ où bizarrement une haie me force à un détour le long de ce champ. J’entre dans un bois, passe une cabane de branchages pour enfants et le bruit de la nationale revient. Il faut la longer un peu avant d’arriver à Kerbresque. Une grande longère aux huisseries entourées de pierres de taille surveille son puits. Un champ de sarrasin nous promet des galettes. Deux ânes gris me regardent passer.

Voilà une route qui, à gauche, va me permettre de dépasser la nationale 24. A droite c’est le village de Kerbraz bien trop près de la nationale pour gouter le repos. Dommage, il y a là un manoir à l’escalier monumental entouré de balustrades qui mériterait plus de calme. On en sort en grimpant par un sentier qui nous fait rejoindre le circuit des landes de Kerbraz. Il ne va pas falloir confondre les balises.

Mon circuit part sur la gauche, l’autre sur la droite. Un large chemin d’exploitation me conduit à Keraudrono. A nouveau des longères, dont une en cours de restauration et de curieuses bâtisses en forme de chapelles. Et, là, un puits très ouvragé portant un Christ barbu en croix.

Je traverse une route, prend une photo de la croix, elle aussi bien ouvragée, et je suis à Botcario. La longère y est couverte d’un chaume flambant neuf. Je suis sur une bonne piste qui, après la ligne THT, me conduit à un tunnel sous cette nationale qui ne me quitte donc pas. Mais que de vaches dans ces près ! Au loin une grande stabulation. Mais je n’y vais pas.
Il y a une balise bien cachée par des fougères qui m’enjoint de monter un chemin à gauche. Ce que je fais après avoir fait ma BA (« bonne action » pour les scouts) en dégageant la balise.

A nouveau ferme et vaches en haut de la côte où je dois effectuer un gauche-droite sur une route. Le chemin sort du bois et me donne une vue sur Baud que l’on prendrait d’ici comme un petit village perché au fond d’un bois.
Une route à prendre à droite (il ne faut pas aller à Manételan) et une grande route à suivre à droite avant de trouver la direction de Quinipyli et son jardin de Vénus. Une pancarte nous propose de le visiter. J’y penserai. Il ne me reste plus qu’à suivre les anciennes carrières et ses étangs cachés par un haut talus pour rejoindre Baud.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Baud_circuit_villages.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM

avatar Posté sur Circuit Tro Bourk par iledefrance.rando le 03/09/2018

Départ et arrivée : Camors, au petit bois (Morbihan)

Un parcours de légende dans une forêt parsemée d’étangs, lavoirs et fontaines et, surtout cette longue vallée magique des Korrigans. Peut-être gouterez vous au cidre en passant.

Pour en savoir et voir plus  » http://bretagne.rando.free.fr/br_sentiers/lign56-Auray_Camors.htm  »

Bonne randonnée

Jean LM